Les lingettes présentent un inconvénient environnemental majeur : celui d’augmenter la quantité de déchets ménagers. Alors que la plupart des flacons de produits détergents sont constitués de matériaux recyclables, les lingettes produisent des déchets non recyclés qui gonflent nos poubelles « tout venant ». Certaines sont mêmes imprégnées d’un produit classé comme dangereux.

D’après une enquête de l’Observatoire de la consommation durable en Belgique, un ménage qui adopte de manière généralisée les lingettes pour le linge, la maison, l’hygiène corporelle produit 58 kg/an de déchets ménagers supplémentaires, dont 55kg/an ne sont pas recyclables.

L’utilisation des lingettes augmente considérablement le coût du nettoyage. Une comparaison du nettoyage d’un sol avec lingettes et avec torchon/détergent montre une augmentation du coût d’un facteur 15.

De plus, l’utilisation des lingettes entraîne pour leur fabrication une augmentation de la consommation de ressources, d’énergies,…

Ces lingettes sont pratiques mais le prix à payer est beaucoup trop important.